**********Translate this page**********

Résumons ce que l'on a déjà effectué :

Maintenant je vais vous expliquer comment configurer le système de votre Raspberry. Vous pouvez retrouver tous les détails du menu sur elinux.org (en Anglais).

1) Accéder à la configuration

Dans la fenêtre de Putty (lorsque l'on est connecté en SSH), taper la commande : sudo raspi-config

14

Voilà ce que l'on obtient : le menu de configuration.

15

2) Configuration

Je vais vous expliquer ce que moi je configure, après libre à vous de faire ce que vous voulez ;-)

Pour naviguer dans les menus, utiliser les flèches directionnelles et la touche tabulation.

     1 Expand Filesystem

          Quand vous mettez l'image du système Raspberry de 3Go sur une carte SD de 8Go, il y 5Go qui n'est pas utilisé. Cela permet donc d'étendre l'espace mémoire à toute la carte SD. Faites Yes et redémarrer le RPI.

     2 Change User Password

          Ici vous pouvez changer le password lorsque l'on se connecte en SSH, par défaut c'est "raspberry". Moi je le change.

     3 Enable Boot to Desktop/Scratch

          C'est le type de démarrage que l'on souhaite quand on branche le RPI : en mode console(SSH), en mode graphique (comme Windows et cela nécessite un écran,...), et en mode Scratch. Cela dépend de votre projet, pour mes projets en cours je suis resté en mode console.

     4 Internationalisation Options

          On y trouve 3 sous-menu:

20

 

          Dans le premier, I1 Change Locale, on va désactiver l'anglais (en_GB.UTF-8 UTF-8) avec la barre espace puis activer le français de la même manière. Et pour finir, générer les locales de l'environnement.

23

          Ensuite, on a I2 Change Timezone, ça c'est pour configurer dans quel zone géographique on se trouve, cela permet au RPI de récupérer la bonne heure sur internet dû au manque de système RTC sur le RPI :

Europe->Paris

25 27

          Enfin, on a I3 Keyboard Layout, ici je ne change rien.

     5 Enable Camera

          Permet d'activer la caméra lorqu'elle est connecté.

     6 Add to Rastrack

          Activer cette option pour voir votre RPI sur une carte mondiale et ceux des autres. Pour ma part je ne l'active pas.

     7 Overclock

          Permet d'overclocker votre RPI à vos risques et périls.

     8 Advanced Options

          A1 Overscan : permet d'ajuster la définition de l'écran = je ne change rien.

          A2 Hostname : permet de choisir le nom du RPI sur le réseau = je choisis quelque chose de bien pour mon projet ! lol

          A3 Memory Split : c'est la taille de la mémoire partagée processeur/ GPU vidéo donc si vous comptez rester en mode console, régler le au minimum (16).

          A4 SSH : activer/désactiver la connection SSH.

          A5 Device Tree : activer/désactiver l'auto-configuration de modules spécifiques.

          A6 SPI : charge automatiquement le module SPI.

          A7 I2C : charge automatiquement le module I2C.

          A8 Serial : active/désactive la connexion en SHH par le port série.

          A9 Audio : oriente la sortie audio en Auto/Jack 3,5mm/HDMI.

          A0 Update : mettre à jour l'outil raspi-config.

Bon, maintenant que l'on a fait tout ça, on peut faire une sauvegarde du système !

 

Enjoy ! Share ! Let Comment !